La question du vieillissement et de la dépendance : une priorité pour vos élu·e·s. Les actions facilitant le lien social, l’animation sportive ou culturelle, les déplacements ainsi que l’action intergénérationnelle ont été grandement privilégiées.

De nouvelles formes d’habitat ont été imaginées pour répondre à la diversité des besoins en logement.. 1 300 places dans des résidences-autonomie ont été créées et le concept d’accueil familial social a été développé en Loire-Atlantique permettant ainsi à une personne en situation de handicap ou une personne âgée d’être accueillie chez une famille.

LES ÉLU.E.S DE LOIRE-ATLANTIQUE À GAUCHE ont augmenté de près de 10 % le financement destiné aux 200 EHPAD de Loire-Atlantique, avec un budget de 61,5 M€ en 2020 !

Le + du mandat

Les États Généraux des EHPAD ont été organisés en 2018 afin de répondre à la crise nationale des EHPAD. L’objectif est d’améliorer les conditions de travail des professionnels dues au manque de moyens, mais également de faciliter la prise en charge de nos aînés les plus dépendants.

Focus sur...

L’accompagnement des aidants : 264 places pour des personnes âgées ont été financées dans des structures d’accueil de jour. Cela permet de proposer des solutions relais pour les aidants de Loire-Atlantique. Les personnes de 60 ans et plus qui souffrent d’une perte d’autonomie, de la maladie d’Alzheimer ou apparentées peuvent être prises en charge pour une ou plusieurs journées par semaine.


Autres initiatives

Un guide « Bien vieillir » regroupant toutes les informations utiles et pratiques pour les seniors du département a été entièrement revu et simplifié pour être plus clair et plus accessible.

Une conférence des financeurs est organisée chaque année pour faciliter la prévention de la perte d’autonomie. 150 projets d’actions collectives répondent aux attentes des aînés de Loire-Atlantique.


À retenir

(ce serait bien :-)

21 centres locaux d’information et de coordination (CLIC)
13 000 abonné.es au service de téléassistance
15 500 places d’hébergements en Établissements d’Hébergement pour Personnes gées Dépendantes (EHPAD)
10 000 bénéficiaires de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA)