L’engagement pour une société plus solidaire s’est traduit au-delà de nos frontières : auprès de collectivités marocaines, tunisiennes et palestiniennes, avec des actions pour l’amélioration des conditions de vie des habitant.es, la consolidation de la démocratie et des institutions locales, et la lutte contre les discriminations.

LES ÉLU.ES DE LOIRE-ATLANTIQUE À GAUCHE ont assumé une position forte de soutien politique au peuple palestinien spolié de ses terres et dont le territoire est menacé d’annexion. Ils et elles ont porté son combat sur place et auprès des plus hautes instances gouvernementales, réclamant aussi le respect de la résolution 242 de l’ONU datant de 1967.

Le Département soutient la reconnaissance d’un État Palestinien pour construire une paix durable.

Le + du mandat

Depuis 2020, la politique de solidarité internationale s’est élargie à une nouvelle coopération décentralisée avec le Bénin, en lien avec des associations de Loire-Atlantique.

Focus sur...

Le dispositif de congé solidaire permet chaque année à des agents volontaires du Département de mettre leurs savoir-faire au service de projets de solidarités internationales (pendant leurs congés).


Autres initiatives

En Tunisie, l’accent a été mis sur la place des femmes dans la société et la lutte contre les violences de genre.

Au Maroc, priorité a été donnée aux projets pour la jeunesse et la scolarisation dans les milieux ruraux.

En Palestine, des actions ont été menées sur la sécurité civile (avec le service départemental d’incendie et de secours), et sur l’animation des politiques sportives.

Des conventions de partenariat ont été signées qui ont permis de partager comme priorités d’action le développement local et le soutien à la société civile (publics vulnérables).


À retenir

(ce ne sont que quelques chiffres)

28 projets associatifs soutenus en 2020 pour 172 000 €
19 étudiant.es étrangers.ères dans 18 collèges via le dispositif « Ambassadeurs Erasmus+ »